Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
Les artisans filmeurs associés contact@artisansfilmeurs.fr 18 place Fareham // 56000 VANNES Tel : 02 97 01 36 11
AF_LOGO_NB.jpg
AccueilL'associationL'équipeNos actionsNous rejoindreNos partenairesProgrammationProgrammation 2016Programmation mars 2016Programmation avril/ mai 2016Programmation septembre/ octobre 2016Programmation novembre/décembre 2016Programmation 2015Programmation février/avrilProgrammation mai/juinProgrammation septembre/octobreProgrammation novembre/décembreProgrammation 2014Programmation février/avrilProgrammation mai/juinProgrammation sept/octobreProgrammation novembre/décembreProgrammation 2013Programmation 2012Programmation 2011Vue[s] d'ensemble[s]Rencontres architecturalesProgrammation en détailAvec Vues (festival cinéma et architecture)PrésentationProgrammation JeudiProgrammation VendrediProgrammation SamediProgrammation DimancheContacts/infosAteliersWebdocumentairesFilms d'atelierLiensContact
AF_LOGO_NB.jpg
1er juin. 20h30 au Trussac café MIAGE De Pierre Redon et Edmond Carrère. 2009. 53 min. En présence de Pierre Redon Dans la vallée des Contamines-Montjoie en Haute-Savoie, les dameuses ont lentement remplacé les chariots de foin. En un demi-siècle, l'industrie du tourisme d'hiver a transformé la vie des habitants. A l'heure où la mine d'or blanc s'épuise, les sentiments sont contradictoires et laissent entrevoir un constat amer...Le film donne la parole aux habitants de la vallée. Cet opéra documentaire pose un regard sur ces liens qui unissent les hommes à leur terre. La musique de ce documentaire de fiction intègre un quatuor à cordes et une formation de cor des Alpes dans une dimension sonore. La musique accompagne ainsi cette fable écologique pour dresser un portrait original d'un territoire montagnard en profonde mutation. Un portrait de Pierre Redon à lire ici. Quelques vidéos de Edmond Carrère à visionner ici.
M05.png
Juin
18 mai. 20h30 au centre socioculturel de Kercado EN COMPARAISON De Harun Farocki. 2009. 62 min. De l'Inde à l'Autriche, de la France au Burkina Faso, entre Suisse et Allemagne, Harun Farocki dissèque une pratique fondamentale et universelle : la fabrication des briques. A rebours de tout didactisme pesant, il pose une caméra silencieuse, attentive aux souffles des hommes et des machines, à leur rythme. La démonstration retrouve ainsi ce goût du geste qui fait de Farocki un cinéaste rare. A Gando au Burkina Faso, étendue ocre parsemée d'arbres, faire des briques, ou plutôt construire un habitat, répond dun artisanat collectif où la main joue le plus grand rôle. A l'extrême opposé de cette horizontalité extensive, les pays européens et leurs usines, où l'homme est, au mieux, l'agent d'un « proof test » minimal (ainsi de ces coups de maillets destinés à éprouver la cohérence de la brique), au pire, le rouage d'une plus vaste machine et un trieur de déchets, issu de populations immigrées de préférence. Pourtant « En comparaison » ne se pose pas comme une charge nostalgique d'un faire communautaire en lien direct avec la terre, pas plus qu'il n'alerte sur le développement trop tardif de pays pauvres. Film solaire et proprement jubilatoire, plutôt se demande-t-il comment et pourquoi cette jubilation du geste rythmé, joué presque, a pu être déléguée à la machine, comment le geste répété est ainsi devenu bassement répétitif.
EC03.png
Mai
12 avril. 20h30 à la maison de quartier de Kercado PUNISHMENT PARK De Peter Watkins. 1971. 88 min. VOSTF Film hybride, à mi-chemin entre la fiction et le documentaire, Punishment Park aborde la question de la contestation populaire de jeunes citoyens américains face à lengagement militaire en Asie. Tous les éléments hostiles à la politique de Nixon sont arrêtés et condamnés par une parodie de tribunal militaire à de fortes peines de prison. Le seul moyen déviter la détention est de passer trois jours à « Punishment park » : lépreuve consiste à traverser une région désertique avec les forces armées à leurs trousses. 27 avril. 20h30 au Trussac Café NOUS SOMMES NES POUR MARCHER SUR LA TETE DES ROIS De Vincent Sorrel. 2006. 52 min. VOSTF En présence du réalisateur. Alors qu'elle appartenait jusqu'alors à un Landlord, les soixante-dix habitants d'Eigg ont lancé un appel pour récolter des fonds et acheter cette petite île d'Ecosse où ils vivent. Depuis, il faut s'envisager ensemble dans une démocratie intime. Alors que certains îliens pensaient se libérer et acheter leur tranquillité, il s'agit de construire une société pour l'île. En parcourant les paysages et les réalités quotidiennes, les îliens nous rappellent les rêves de vie dans l'île...
Nous_sommes_n-s_2.pngPP03.png
Avril
NC02.png
10 mars. 20h30 au Trussac Café LA CITE DES ABEILLES De Marion Boé. 2008. 52 min. En présence de la réalisatrice. La cité des Abeilles, cest le quartier où, enfant, la réalisatrice allait rendre visite à ses grands- parents. Un quartier né du travail de 100 jeunes couples, réunis avec un même objectif : celui de pouvoir habiter dans une cité quils ont imaginée et construite ensemble. En 1950 à Quimper, comme partout en France, la plupart des travailleurs vivaient dans des taudis insalubres. Un petit groupe de jeunes ménages sinspire du mouvement "castor", basé sur le principe de "lapport travail" qui permet de réduire de 30 % le coût de la maison en travaillant sur le chantier. Pendant trois ans, ces petits employés et ouvriers, ces militants communistes et catholiques pratiquants vont travailler ensemble, sur leur temps libre et leurs congés. Ils vont réussir à franchir les obstacles administratifs, financiers, culturels, pour que leur utopie surgisse de terre. 24 mars. 20h30 à la maison de quartier de Kercado NOIR COTON De Julien Despres et Jérôme Polidor. 2009. 54 min. En présence de Jérôme Polidor. Noir Coton est un voyage dans la région cotonnière du Burkina Faso. Au gré de rencontres avec paysans, agronomes, syndicalistes, représentants du monde agricole, le film expose les enjeux dune agriculture axée sur lexportation et larticulation avec la souveraineté alimentaire du pays. Lanalyse de la filière coton permet de cerner les principaux enjeux sociaux et économiques dun pays comme le Burkina Faso.
LCDA04.png
Mars
Télécharger le programme complet au format pdf ici.