Pour une expérience de navigation complète, veuillez activer JavaScript dans votre navigateur.
Les artisans filmeurs associés contact@artisansfilmeurs.fr 18 place Fareham // 56000 VANNES Tel : 02 97 01 36 11
AF_LOGO_NB.jpg
AccueilL'associationL'équipeNos actionsNous rejoindreNos partenairesProgrammationProgrammation 2016Programmation mars 2016Programmation avril/ mai 2016Programmation septembre/ octobre 2016Programmation novembre/décembre 2016Programmation 2015Programmation février/avrilProgrammation mai/juinProgrammation septembre/octobreProgrammation novembre/décembreProgrammation 2014Programmation février/avrilProgrammation mai/juinProgrammation sept/octobreProgrammation novembre/décembreProgrammation 2013Programmation 2012Programmation 2011Vue[s] d'ensemble[s]Rencontres architecturalesProgrammation en détailAvec Vues (festival cinéma et architecture)PrésentationProgrammation JeudiProgrammation VendrediProgrammation SamediProgrammation DimancheContacts/infosAteliersWebdocumentairesFilms d'atelierLiensContact
AF_LOGO_NB.jpg
Jeudi 22 mai. 20h30 à la maison de ventes aux enchères de Vannes LE DEJEUNER SOUS L'HERBE de Laurent Védrine. 2011. France. 53 min En présence du réalisateur Des archéologues recherchent des vestiges mystérieux, dans le parc dun château abandonné. Autour de ce chantier, d'autres personnages étudient le souvenir dun évènement gastronomique spécial. La découverte d'un banquet enterré sous l'herbe dévoile l'évènement fondateur qui s'est déroulé ici le 23 avril 1983 : une performance spectaculaire de l'artiste suisse Daniel Spoerri.
Mai
Mai à juin 2014
Dimanche 1er juin. 15h au Domaine de Kerguéhennec BRICOLEURS DE PARADIS de Rémy Ricordeau. 2011. France. 52 min En présence du réalisateur "Bricoleurs de paradis" nous emmène à la rencontre d'Arthur, André, Michel, Concetta, et beaucoup d'autres, qui consacrent leur temps à s'occuper de leur jardin et à décorer leur maison. Mais à la différence de la plupart, eux les transforment, pour s'ériger des royaumes fantastiques et les peupler de créatures bariolées. Retraités souvent issus de la classe ouvrière, sans formation artistique ni référence culturelle, ils recherchent avant tout le plaisir de faire, de bricoler, de rafistoler, de créer, de donner une forme à leurs rêves, loin des canons traditionnels de l'art contemporain. Collectionneurs fous, fétichistes de nains de jardin, glaneurs et amasseurs de détritus, on ne les résume bien souvent qu'à leur caricature. Ils font pourtant l'objet de toutes les attentions de certains amateurs qui, à l'instar des surréalistes, adulent leur chef de file, le facteur Cheval et son palais idéal. En s'attardant devant ces maisons, en poussant la barrière faite de mosaïques, Rémy Ricordeau et Bruno Montpied nous dévoilent ces "inspirés du bord des routes" et leur art si particulier. À la manière d'un road movie, "Bricoleurs de paradis" rend hommage à ces hommes qui, assumant la part d'enfance enfouie au fond d'eux-mêmes, ont l'audace de s'émanciper des critères esthétiques dominants et des rôles sociaux auxquels ils étaient condamnés pour devenir le plus modestement du monde des artistes qui ne disent pas leur nom. Mardi 3 juin. 20h30. Trussac Café DAYNA MINI MARKET de Floriane Devigne. 2012. France. 54 min. VOSTF En présence de la réalisatrice Dayana, 15 ans, est élève dans un lycée hôtelier des beaux quartiers parisiens. Avec ses deux frères, Soum et Nila, elle grandit auprès de parents tamouls originaires du Sri Lanka. "Dayana Mini Market", c'est l'épicerie dans laquelle ses parents travaillent. C'est aussi là où toute la famille s'est entassée après s'être fait expulsée de son logement. Ce conte aux intermèdes chantés et dansés décrit avec émotion comment chacun bricole, contre l'adversité et les soucis financiers, un quotidien où l'argent et l'amour se disputent le premier rôle. Dimanche 8 juin. 15h à l'Ecurie, à Saint-Jean Brévelay LES BELLES ET LES BETES de Lucia Sanchez. 2010. France. 47 min Elles sont jeunes, elles sont belles, elles sont étudiantes. Elles ont quitté leur foyer, dorment à l'internat, et passent leurs journées entourées d'animaux. Elles sont élèves dans un lycée agricole. Elles sont les seules filles dans des classes majoritairement masculines. À l'époque de la parité et de l'égalité des sexes, comment vit-on quand on est une fille entre vingt-cinq garçons et qu'en plus, on veut conduire le tracteur ? Jeudi 12 juin. Studio 8, compagnie Catherine Diverrès NASIM OU LE DESIR EN MOUVEMENT de Alice Fargier. 2011. France. 55 min En présence de la réalisatrice Alors que Nasim avait onze ans, un soir, sa mère a glissé une VHS interdite dans le magnétoscope. C'était le ballet du « Lac des Cygnes ». Nasim n'avait jamais vu une telle chose auparavant : de la danse, de la vraie danse. C'était extraordinaire ! Elle a pointé du doigt l'écran et elle s'est exclamée : « Plus tard, je veux faire ça ! Oui, ça ! » Mais en formulant ce souhait, elle ne savait pas encore à quels obstacles elle se heurterait. Car la danse est interdite en Iran. La danse traditionnelle existe pour les fêtes ou les mariages, mais la danse comme art, la danse qui se pratique sur toutes les scènes du monde ne peut exister dans ce pays. Nasim ou le désir en mouvement, c'est donc le portrait d'une affranchie, d'une rebelle tranquille, d'une jeune femme qui malgré les interdits et les obstacles, écoute son désir et poursuit son chemin. Qu'il neige ou qu'il vente, que les gens trouvent que la danse est une chose merveilleuse ou une activité abjecte, son désir, lui, continue de la faire avancer.
Juin